améliorer mon référencement wix

RÉFÉRENCEMENT NATUREL WIX 

 

OBJECTIFS

Formé et certifié Wix, SEMrush & Google Academy

Permettre à Google de trouver, d'indexer et de (bien) classer votre site

 

RÉSULTATS   

 

Vous positionnez sur des requêtes pertinentes qui génèrent du volume de recherche et du trafic qualifié

Référencement Naturel Wix : méthodologie



Propriétaire d'un site Wix, vous souhaitez améliorer son positionnement et décrocher les places les plus visibles sur les moteurs de recherche ? Plusieurs critères devront être pris en compte pour atteindre vos objectifs. Le CMS Wix vous permet d'optimiser nombre de paramètres techniques pour le référencement naturel (SEO) de votre site web : découvrez tout ce que vous devez savoir sur le référencement d'un site Wix.

 

 

Référencer son site Wix : quels critères SEO ?


Si les différents CMS (pour content management system, ou système de gestion de contenus) présentent des fonctionnalités spécifiques, les règles du référencement naturel demeurent communes à tous les types de sites web. Ainsi, le positionnement de votre site Wix dans les résultats de recherche  ne dépend pas directement de votre connaissance du CMS, mais bien des critères définis par les robots et algorithmes des  moteurs de recherche, à commencer par Google.

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

Or, ces critères SEO sont nombreux et variés. Pour assurer le référencement de votre site Wix, vous devrez ainsi commencer par sélectionner un nom de domaine pertinent, dans lequel vous intégrerez le mot-clé principal sur lequel vous souhaitez vous positionner. Vous devrez également optimiser les paramètres de chaque page Web: les titres et les mots-clés pour les textes, les balises alt pour les images ou encore les ancres des liens internes et externes. Enfin, Wix vous permet d'adapter l'affichage de vos pages au format mobile : un levier SEO essentiel qui vous permettra de marquer des points aux yeux de Google et des moteurs de recherche.

 

Référencement Wix : l'exigence d'une stratégie SEO globale


Vous l'aurez compris, l'optimisation de votre site Wix doit avant tout reposer sur une bonne connaissance des critères SEO utilisés par les moteurs de recherche pour classer votre site en première page et dans les premiers résultats. Or, l'une des principales erreurs que vous devrez éviter consiste à traiter ces critères au cas par cas, en optimisant chaque paramètre indépendamment des autres.

Au contraire, une stratégie SEO doit être globale pour être efficace, et doit surtout reposer sur une recherche pertinente de mots-clés principaux et secondaires. Avant même de modifier les paramètres de votre site Wix, interrogez-vous donc sur les objectifs que vous poursuivez avec le référencement naturel : cette phase de réflexion stratégique vous aidera à sélectionner les bons leviers. N'hésitez pas non plus à faire appel à un expert SEO pour surmonter vos problèmes de référencement avec Wix : ce professionnel du référencement saura vous guider et vous accompagner.

 

Pourquoi se faire accompagner par un expert WIX SEO ?


Le référencement d'un site Wix ne s'improvise pas. Il doit répondre à des objectifs précis, faire l'objet d'un suivi régulier et rester pertinent au regard des internautes ciblés. Dans ce contexte, les différentes missions d'un référenceur pourront s'avérer essentielles pour optimiser votre site :
 

  • Audit et analyse du site, des pages Web  à référencer pour identifier les failles et les faiblesses actuelles ( indexation, contenu dupliqué, urls 404, vitesse, backlinks toxique, etc) ; 

  • Mise en place d'une stratégie SEO globale et recherche de mots-clés et des requêtes pertinentes ;

  • Optimisations éditoriale de chaque page ( contenus pertinents, balise Hn) ; 

  • Optimisations technique du site ( url,  maillage interne, expérience utilisateur, temps de chargement, indexation, sitemap) ; 

  • Analyse des performances et suivi en temps réel ( popularité, liens entrants vers votre site, netlinking, trafic, pagerank : performance dans les pages de résultats des moteurs de recherches). 

Pour résumer, le bon référencement de votre site internet Wix repose sur une multitude de critères que vous devrez articuler autour d'une stratégie générale. Un expert SEO pourra ainsi vous aider à vous familiariser avec ces différents critères et leurs évolutions, mais aussi vous accompagner à chaque étape de votre stratégie de référencement.


 

 
 

Le référencement naturel en 10 questions 

Il est tout beau, tout neuf ! Le voici : fraîchement sorti de votre cerveau en ébullition… Votre site internet ! Alors, évidemment, vous escomptez tout de même que quelqu’un va prendre le temps de s’y hasarder.
Cela n’arrivera pas, sachez-le. Du moins, si vous ne vous attardez pas sur le référencement de votre chef d'œuvre.
Le référencement naturel en 10 questions simples. Suivez-le guide !

 

  • Référencement naturel, quèsaco ?

Peut-être l’avez-vous déjà croisé sous le nom de SEO (ou Search Engine Optimization). Dans un cas comme dans l’autre, il désigne l’ensemble des techniques permettant de positionner votre site internet parmi les premiers résultats des moteurs de recherche (à l’image de Google notamment).
Concrètement, il s’agit d’optimiser vos pages web conformément aux critères fixés par l’algorithme de ces mêmes moteurs de recherche. 

 

  • En quoi le référencement est-il indispensable ?

Parce que le web est une jungle. Une jungle 2.0, certes. Mais une jungle malgré tout.
Avez-vous une idée du nombre de pages internet référencées à ce jour ? En 2020, elles étaient plus de 1,60 milliards selon le site 
Alioze. Imaginez-vous devoir les éplucher vous-même… Force est de constater que ça fait un paquet d’épluchures.
Ceci, sans doute, explique en partie le succès de Google, qui volait à la rescousse de 4,5 milliards d’internautes en 2020.
Soyez conscients d’une chose : vos pages internet auront beau être les plus ergonomiques qui soient, si vous ne travaillez pas votre référencement, elles seront noyées dans la masse.
Ce serait dommage.

 

  • Pourquoi le référencement de Google est-il le premier levier d’acquisition de trafic digital ?

L’un des principaux intérêts du référencement naturel est d’attirer à vous un trafic pertinent. Autrement dit, un trafic composé d’individus susceptibles d’être réceptifs à votre contenu. En matière de marketing digital, nous parlerions alors de prospects. Des prospects tendant à devenir des clients et - pourquoi pas - de futurs ambassadeurs de votre marque.
En résumé, le référencement d’un site permet d’amener à lui son public. Et ce, dans la durée. À l’inverse des campagnes promotionnelles traditionnellement observées dans de nombreux domaines, le référencement n’est pas éphémère. 
Visualisez un pommier que vous planteriez dans votre jardin : une fois parvenu à maturité (optimisé à sa façon, pourrions-nous dire), celui-ci donnera chaque année de nouvelles pommes.
Le référencement n’est pas différent. À l’image de votre arbre, il s’entretient. Mais chaque année, il vous apportera moult bénéfices… Gratuitement. Contrairement aux médias sociaux, lesquels impliquent parfois l’achat de leurs emplacements publicitaires. 
Qui veut des pommes ?

 

  • Référencement naturel contre référencement payant : de quoi parle-t-on ?

Nous parlions à l’instant de portefeuille… Est-il besoin de préciser que celui-ci est difficilement dissociable du référencement payant
Concrètement, vous “achetez” alors un mot-clé. Une fois la transaction réalisée, le lien vers votre site internet apparaîtra ainsi en tête des résultats de recherche, chaque fois que le mot en question sera saisi par un internaute. C’est ce que l’on appelle un lien sponsorisé. À l’échelle de Google, ce concept est également connu sous le nom d “AdWords
A contrario, le référencement naturel vise à gagner “naturellement” les plus hautes places des SERP (ou Search Engine Result Page). On parle alors de lien organique. Exit le portefeuille.

 

  • Pour quelle raison ne pouvons-nous pas nous passer du référencement naturel de Google ?

À ce sujet, il faut être pragmatique : Google est un incontournable. Une forme de cachalot à côté duquel vous pourrez difficilement passer, misérables planctons, si vous vous décidez à barboter dans l’océan du web. De fait, si vous ne voulez pas vous faire croquer, vous avez tout intérêt à l’apprivoiser.
À titre illustratif, en France, Google le cachalot est utilisé par plus de 40 millions de personnes chaque mois. Ce qui équivaut ni plus ni moins aux deux tiers de sa population.
En optimisant votre référencement auprès de Google, vous offrirez à votre contenu les meilleures chances d’être lu.
Quelques chiffres ? On estime que les liens classés en première position récolteront environ 36 % des clics. En seconde position, ce chiffre tombe à 33 %, puis poursuit sa décroissance. 

 

  • Comment travaille Google ?

Google est un être méthodique et endurant. Aussi, il commence sa journée par un petit “crawl”. À ceci près que sa piscine se nomme web.  
Google part donc à l’aventure flanqué de son copain, Spider. Et tous deux scannent une à une les pages qu’ils croisent au détour de leur escapade. Ainsi détectent-ils les nouvelles publications, les modifications, etc.
Encore une fois : Google et Spider sont des assidus. Tels de bons détectives, ils explorent la moindre nouvelle piste. En conséquence, s’ils découvrent un lien dans votre contenu, ils le suivront aussitôt pour découvrir ce qui se cache derrière. 
Google et Spider adorent avoir de nouvelles pistes à explorer. Retenez simplement qu’un site enrichi d’un riche maillage interne sera d’autant plus attractif pour eux.
Mais revenons à leur “crawl” matinal... Une fois celui-ci terminé, Google a un autre rituel auquel il tient beaucoup : l’indexation. Il “classe” ses nouvelles trouvailles par pertinence. En vérité, il établit d’ores et déjà son classement. Celui qui s’affichera sur la fameuse SERP. 

 

  • Les mises à jour de Google : à quoi servent-elles ?

Google a un objectif : proposer aux internautes des résultats pertinents. Mais - car il y a un “mais” - celui-ci n’est pas le seul à avoir de la suite dans les idées.
Nous l’avons vu : apparaître dans le peloton de tête de ses résultats est une forme de Graal. Aussi, nombre de propriétaires de sites sont-ils prêts à tout pour y arriver. Quand bien même leur contenu serait imbuvable !
En l’état, Google demeure un robot. Aussi, pour peu que l’on comprenne les règles qui régissent son indexation, il peut être possible de le doubler. Raison pour laquelle, les algorithmes de Google font constamment l’objet de nouvelles mises à jour.
Pingouin, Panda, Colibri… Autant de noms qui pourraient laisser à penser que Google s’est reconverti en arche de Noé. Que nenni ! 
Tour à tour, ces mises à jour ont décuplé l’acuité de son référencement. Exit le netlinking à outrance et les contenus de médiocre qualité ! Peu à peu, l'algorithme est également devenu capable de cerner les intentions mêmes des utilisateurs. Ou encore de souligner les sites dits “responsive” - comprenez facilement adaptables à la configuration des smartphones.
Il est rusé, le renard...

 

  • Quels sont les 3 piliers de Google ?

Le premier est la technique. En vérité, le référencement doit se réfléchir avant la conception du site, car la création elle-même impacte le positionnement de la page web : arborescence, présence d’un sitemap, balisage correct, etc.
Un conseil : ne foncez pas bille en tête au risque de brûler les étapes. Bien qu’il soit possible de travailler un site existant, certaines techniques peuvent nécessiter la refonte totale d’une page n’ayant pas été optimisée dès l’origine ! Les têtes brûlées en seront pour leurs frais.


Deuxième pilier et non des moindres : le contenu. N’allez pas croire que Google ne sait pas lire ! S’il sait que tout le monde ne s’appelle pas Zola, il n’en sera pas moins intransigeant sur certains aspects.
Votre contenu doit être riche, varié, construit et actualisé de façon régulière.
Gare toutefois à la sur-optimisation ! Google ne sera pas davantage ravi de découvrir que vos internautes décrochent dès le second paragraphe, parce que votre texte est insipide.
À ce sujet, gardez à l’esprit que Google ne vous permet pas de vendre, mais de gagner du trafic. Pour convertir l’internaute en client, votre contenu sera votre meilleure arme.

Ce qui nous conduit ainsi à aborder
le dernier de nos trois piliers : la popularité. Plus votre contenu est partagé, plus Google juge votre page de qualité. 
Ne vous ruez pas d’emblée sur votre réseau social favori : nous ne parlons pas de cela. Nous faisons ici référence aux liens que d’autres sites internet créeront pour vous présenter à leur audience.
Là encore, faites preuve de modération. Il ne sert à rien de solliciter des liens à tort et à travers. Personne n’aime les toiles d’araignées. Google non plus, a fortiori lorsqu’elles empestent la magouille. 
L’idéal est de bénéficier de liens en provenance de sites de qualité, si possible voisins de votre thématique. Quelques-uns. Pas une armada.
Reviens par là, petite araignée...

 

  • Qu’est-ce que le référencement local ?

De façon très prosaïque, nous pourrions le présenter comme le cousin du référencement naturel évoqué plus haut.
Il répond à une requête localisée, le plus souvent accolée à un nom de ville. L’objectif est le suivant : “happer” des internautes en quête de renseignements vis-à-vis d’un produit ou d’un service dans une région donnée.

 

  • Qu’est-ce qu’une pénalité de référencement naturel Google ?

Aïe. Le sujet qui fâche. 
Vous souvenez-vous de ces fameux algorithmes ? Et de leur actualisation ? 
Il arrive, en effet, que les mises à jour aillent au-delà d’un simple ajustement de paramétrage. Tout en affûtant ses critères, l’algorithme sanctionne par la même occasion les sites qui ont précédemment cherché à abuser de ses failles. C’est le jeu.
Inutile de grimper au plafond, cependant : le châtiment n’est pas irrévocable. Donc, si vous avez été pris la main dans le sac et banni dans les abysses des SERP, ne paniquez pas.
Faites amende honorable et tout ira pour le mieux.